• Virginie_CP

Mars, le mois de la nutrition

Dernière mise à jour : 25 févr.

Le mois de mars est celui de la nutrition. Afin d’exploiter cette thématique en classe, j’ai eu envie de vous proposer quelques idées de livres issus de la littérature jeunesse qui pourraient être lus en classe. Il se peut que vous connaissiez certaines (ou toutes!) les suggestions, mais il reste toujours agréable de les (re)découvrir.


Voici donc ma sélection favorite du mois !


Pour aborder la variation des aliments au préscolaire :


La folie du melon d'eau :

Noura aime le melon d’eau un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Elle en raffole tant qu’elle en rêve la nuit. Un rêve débordant de réalisme lui fera comprendre l’importance de varier son alimentation. Un récit savoureux et éducatif sur les habitudes alimentaires!

(Résumé de l'éditeur, Crackboom!)


Nora ne veut manger que du melon d'eau. Rien d'autre. La petite se fera bien prendre par sa passion du melon lorsque cette dernière a rêvé qu'un melon d'eau qui l'avait avalée ! Quel cauchemar !


L'histoire se termine avec le petit déjeuner de Nora où cette dernière dévore plusieurs aliments variés, et ce, sans bouder !


Il s'agit d'une belle manière d'introduire, aux élèves du préscolaire, l'exploration du monde alimentaire et l'importance de varier les aliments que nous consommons.


La doudou qui aimait trop le chocolat

La pauvre doudou se sent mal. Aurait-elle avalé une petite chaussette puante lors de son dernier tour dans la laveuse ? Aurait-elle attrapé le virus de la gastro ? Fait-elle semblant d'être malade pour recevoir plus de câlins ? Et si toutes les pistes menaient à la chocolaterie de Madame Lenoir ?


Une nouvelle aventure pour la populaire doudou, cette fois sous forme d'enquête rigolote. Rires, émotions et chocolats sont au rendez-vous !

(Résumé de l'éditeur, Les éditions de la Bagnole)

Peut-on se nourrir exclusivement de chocolat ? La pauvre doudou, elle ne se sentira pas très bien après en avoir autant mangé ! Un peu dans la même lignée que La folie du melon d'eau, il est aussi question de varier les aliments. Toutefois, il est intéressant de soulever qu'un des personnages ne se nourrit exclusivement que d'un fruit, alors que celui-ci, de sucrerie.


Pourquoi, dans les deux cas, sommes-nous en présence d'une "problématique" ? De par cette question, explorez, avec les élèves, les nutriments dont le corps a besoin pour fonctionner.


Mais, il est vrai qu'il est bon de manger du chocolat... avec modération ! ;)


***

Pour aborder l'importance d'avoir de bonnes habitudes de vie concernant l'alimentation au 1er cycle, vous pourriez faire la lecture de vos élèves de ces deux titres :


Marlène grignote tout le temps

Ici, on explore les raisons pouvant expliquer pourquoi certaines personnes mangent plus souvent qu'elles en ont réellement envie.


Un texte bienveillant permettant de discuter des émotions associées à la surconsommation de certains aliments comme la solitude, la jalousie, l'inattention d'un parent, etc.


Certaines souffrances dirigent les gens vers la consommation de nourriture. Il s'agit donc d'un livre pertinent pour aborder la relation que nous pouvons avoir avec celle-ci afin d'avoir, éventuellement, des rapports sains avec cette dernière.


L'avantage de la série Max et Lili chez Calligram est que les élèves peuvent se rendre par eux-mêmes vers le sujet les touchant lors d'une lecture autonome. De plus, comme il s'agit de bande dessinée, il est possible de rejoindre les lecteur.trice.s récalcitrant.e.s.


À qui la frite ?

Gontrand le goéland règne sur son stationnement et se gave de frites bien croustillantes toute la journée, en compagnie de ses amis ailés. Seule au bord du fleuve, sa cousine Mariette la mouette s'enfile des poissons dans le gosier à longueur de journée. Secrètement, les deux oiseaux envient l'existence de l'autre... Mais, est-ce que l'herbe est vraiment plus verte chez le voisin ?

(Résumé de l'éditeur, Fonfon)


Même si le sujet principal de cet album humoristique est l'envie, il reste qu'il permet de s'insérer dans le mois de l'alimentation à cause de ce que se nourrissent les personnages, dont Gontrand. L'objectif n'étant pas de nommer les bons ou les mauvais aliments que de discuter des bienfaits des aliments ainsi que des saines habitudes de vie.








***


Pour le volet informatif (tout âge), je suggère :


Moi, je connais ça les allergies

Je m'appelle Violette, j'ai 7 ans. Je vis avec des allergies alimentaires depuis que je suis toute petite. Je suis préparée et bien organisée! Mes parents ont développé des trucs pour s'assurer que je suis toujours en sécurité. Partout, partout, partout, je sais quoi faire pour ne pas me mettre en danger… et m'amuser!

(Résumé de l'éditeur, Petit Homme)


Ce court album informatif est une petite merveille pour mieux comprendre les allergies au quotidien que ce soit pour l'enfant vivant avec des allergies ou ceux et celles qui en côtoient.

Il peut être un guide pratique et ludique pour les parents.


Finalement, j'ai eu envie d'ajouter des albums où l'acte de cuisiner est rassembleur et positif. Il est primordial de parler de l'alimentation, mais je pense qu'un petit clin d'oeil à la cuisine elle-même est intéressant pour donner le gout de se mettre les mains à la pâte. :) Aimer cuisiner ne peut qu'encourager à consommer de bons aliments !


Qui veut des crêpes?

Max est chargé de s'occuper de la maison pendant que maman souris part faire les courses. Comme un grand, il décide de préparer des crêpes pour tout le monde. Mais quand il a terminé, il se rend compte qu'il a oublié quelqu'un : lui-même! Heureusement, Max peut compter sur ses frères et sœurs pour partager.

(Résumé de l'éditeur, Crackboom!)


J'adore l'initiative de Max !

Ici, la cuisine est vue comme une activité pour faire plaisir et pour s'amuser.


Pourquoi ne pas en profiter pour suggérer cette activité en famille à la suite de la lecture de l'album ? Surtout qu'il y a la recette des crêpes à la toute fin du livre.





Dans ma cuisine

À la fois livre pratique et recueil d'histoires, cet ouvrage est une porte d'entrée vers le monde de la cuisine pour toute la famille. Avec des anecdotes rigolotes et des illustrations colorées, Josée Bisaillon nous fait voyager de recette en recette à travers ses souvenirs familiaux autour de la nourriture.


Cette approche ludique et peu conventionnelle a la volonté de rendre la cuisine accessible aux petits comme aux grands, dans un univers décontracté et jovial. Ce livre laisse place aux essais et aux erreurs culinaires, et permet à tous de mettre la main à la pâte.

(Résumé de l'éditeur, Fonfon)


Sans faire une lecture de cet album, vous pourriez l'afficher en classe pour consultation. Comme activité d'écriture, il serait intéressant de demander aux élèves de décrire une recette familiale accompagnée d'une anecdote afin d'écrire à la manière de.


En espérant que ces suggestions vous seront utiles. :)

Bon mois de mars !

Virginie_CP





0 commentaire

Posts récents

Voir tout