top of page
  • Photo du rédacteurVirginie_CP

SPÉCIAL INFOLETTRE: 8 mars; célébrons des héroïnes marquantes

Dernière mise à jour : 27 févr. 2023

À la recherche d’idées pour mettre de l’avant des femmes d’exception dans vos salles de classes? Pour célébrer le 8 mars, cette journée international des droits des femmes, voici une sélection d’œuvres favorites à découvrir ab-so-lu-ment !


Pour le primaire

J’aimerais te parler d’elles : 50 portraits de femmes

(Albin Michel Jeunesse)


Il s’agit d’un album documentaire jeunesse regroupant 50 portraits de femmes issues du 20e et du 21e siècle ayant pour but de montrer des modèles féminins forts aux jeunes filles afin qu’elles soient poussées, elles aussi, à croire en leurs capacités. L’autrice, Sophie Carquain, en créant cette œuvre, a eu envie de donner une visibilité à ces femmes pour que les jeunes filles cessent de s’autocensurer[1].


Bien que la sélection ne soit que bâtie en tenant compte de celles qui ont vécu en France, l’objectif derrière l’album fonctionne tout de même : montrer des femmes ayant marqué l’Histoire et rétablir l’égalité entre les filles et les garçons. Les informations contenues dans chacun des portraits sont concises et suffisantes pour connaitre et comprendre l’impact qu’on eu ces femmes. La saynète de l’autrice en fin de portrait permet de résumer l’essentiel de ce que les jeunes filles doivent retenir du passage de ces héroïnes. Il serait possible de demander aux élèves de relever leur saynète préférée et d’expliquer brièvement les raisons de leur choix.


Écrivaines, comédiennes, physiciennes, journalistes : j’aimerais te parler d’elles regroupent une multitude de femmes issues de milieux professionnels différents. C’est un bel album à présenter en classe autour d’un réseau sur les personnalités marquantes, d’un projet autour de la biographie ou tout simplement une œuvre à ajouter dans la bibliothèque de classe dès la 4e année.

[1] Pour visionner la vidéo de l’autrice parlant de son projet, J’aimerais te parler d’elles, rendez-vous sur le lien : https://www.youtube.com/watch?v=uwgjhqMbKxg


Tout ce que j’aimerais dire aux filles

(Albin Michel Jeunesse)


Paru après J’aimerais te parler d’elles, Tout ce que j’aimerais dire aux filles s’adresse à un public un peu plus jeune et a pour objectif d’encourager les filles à poursuivre leurs rêves de manière amicale et bienveillante. Contrairement à l’œuvre présentée ci-dessus, celle-ci ne comprend pas de portrait de femmes en tant que tel, mais accorde une place intéressante à des figures féminines dans certaines saynètes ou dans des doubles pages, par exemple celles dédiées à des déesses de la mythologie. Les rubriques « Savais-tu que » ajoutent un volet informatif intéressant à la lecture pouvant à la fois interpeler les filles et les garçons. En somme, c’est une œuvre où on met de l’avant l’empowerment féminin et le souci d’équité et de parité.



Simone Biles

(Albin Michel Jeunesse)


En 2021, les éditions Albin Michel Jeunesse ont ajouté à leur catalogue une nouvelle collection nommée l’École des champions qui comprend des romans biographiques mettant l’accent sur une personnalité sportive marquante. Pour l’instant, trois romans ont été publiés dont un très populaire auprès des jeunes filles que je rencontre lors de mes dégustations littéraires, Simone Biles.


Sous forme de narration, ce documentaire trace les grandes lignes de l’enfance de cette athlète jusqu’à ses nombreux succès. Montrer une figure sportive aux jeunes filles démontre qu’elles peuvent, elles aussi, exceller dans une discipline, et ce, peu importe si elles pratiquent ce sport de manière récréative ou compétitive. Quelques mouvements techniques sont représentés et ceux-ci captent à tout coup l’attention de celles qui parcourent le roman lors de mes animations. S’il y a un roman documentaire à ajouter à votre sélection, c’est bien celui-ci.


Pour le secondaire

Freedom !

(Albin Michel Jeunesse)


J’adore les albums ! Et celui-ci fait assurément partie de mes préférés.


Cet album d'une certaine densité relève des informations documentaires très intéressantes notamment sur ce réseau de train clandestin qui a permis à des esclaves noirs de retrouver leur liberté en se rendant, grâce à celui-ci, dans des États libres du Nord. Harriet Tubman, femme sur lequel l'accent est mis, a été conductrice de ce train permettant, ainsi, de libérer des hommes, des femmes et des enfants de l'esclavagisme.


En plus, les illustrations sont tout simplement magnifiques ! 𝐕𝐨𝐢𝐜𝐢 𝐮𝐧 𝐚𝐩𝐞𝐫𝐜̧𝐮 𝐝𝐞𝐬 𝐚𝐬𝐩𝐞𝐜𝐭𝐬 𝐚𝐛𝐨𝐫𝐝𝐞́𝐬 : -L'esclavage aux États-Unis; -Un portrait d'Harriet; -La distinction entre le Nord et le Sud. « 𝐽'𝑎𝑖 𝑒𝑛𝑡𝑒𝑛𝑑𝑢 𝑙𝑎 𝑐𝑜𝑙𝑒̀𝑟𝑒 𝑒𝑡 𝑙𝑒𝑠 𝑠𝑜𝑢𝑝𝑖𝑟𝑠 𝑑𝑒𝑠 𝑒𝑠𝑐𝑙𝑎𝑣𝑒𝑠 𝑒𝑡 𝑗'𝑎𝑖 𝑣𝑢 𝑙𝑒𝑢𝑟𝑠 𝑙𝑎𝑟𝑚𝑒𝑠. 𝐽𝑒 𝑑𝑜𝑛𝑛𝑒𝑟𝑎𝑖 𝑗𝑢𝑠𝑞𝑢'𝑎̀ 𝑙𝑎 𝑑𝑒𝑟𝑛𝑖𝑒̀𝑟𝑒 𝑔𝑜𝑢𝑡𝑡𝑒 𝑑𝑒 𝑚𝑜𝑛 𝑠𝑎𝑛𝑔 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑙𝑒𝑠 𝑙𝑖𝑏𝑒́𝑟𝑒𝑟. » -Harriet Tubman C'est un album extraordinaire à ajouter dans un réseau sur les figures marquantes ou dans le cadre du Mois sur l'histoire des Noir.es. Pour une lecture plus complète sur le sujet, je vous suggère le roman Underground Railroad publié chez Albin Michel.


Combien de pas jusqu’à la lune

(Albin Michel Jeunesse)


Ce roman est paru il y a quelque temps dans la collection Litt’destin chez Albin Michel Jeunesse et raconte l’histoire de Katherine Johnson, cette femme noire qui a permis au premier homme de mettre les pieds sur la lune.


C’est une œuvre accessible dès la 2e secondaire malgré son nombre de pages (448) parce que le vocabulaire n’est pas trop complexe. Un peu comme le roman biographique Simone Biles, on retrace les événements marquants de Katherine Johnson allant de son enfance à son succès faisant d’elle une femme d’exception. Que ce soit pour exposer ce roman en classe ou pour parler des femmes de science marquante, ce roman peut certainement se tailler une place dans vos locaux.


Prodigieuses ! Histoires de filles pas comme les autres

(Michel Lafon)


À la manière de J’aimerais te parler d’elles, Prodigieuses présente, sous forme de portraits informatifs des figures féminines marquantes issues de différentes sphères professionnelles et sociales.


Allant de Britney Spears à Anne Frank en passant par des femmes moins connues comme Baya la muse de Picasso, la présentation des éléments marquants étant plus étoffée et complète que d’autres œuvres du même genre plaira davantage aux lectrices adolescentes. Présentant parfois des séquences dialogales ou narrative, les portraits sont donc dynamiques et variés.

Une œuvre à lire, même pour vous !


Et vous, quelles sont vos oeuvres favorites pour présenter des héroïnes marquantes ? Virginie_CP

0 commentaire

Comments


bottom of page